voyager-seule-femme

« À ta place je ne partirais pas seule, j’te dis ça pour ton bien le prends pas mal », « Tu n’as pas peur de te faire agresser? » « Mais ton copain ne vient pas avec toi? »

À l’heure où j’écris ces quelques lignes, je m’apprête à monter dans un avion pour 26h de voyage. Voyager seule quand on est une femme, j’ai envie de dire, oui et ? De quoi devrais-je avoir peur ? Parce que je suis une femme ? Personnellement, je n’ai pas été élevée dans l’idée que je n’étais pas capable de faire chacune des choses que peut faire un homme et inversement. Être une femme ne devrait pas être synonyme de faiblesse. La nature nous a faites moins puissantes physiquement, c’est un fait, nous ne sommes pas inférieures pour autant. Nous sommes débrouillardes. Continuer de penser qu’il nous faut une préparation spéciale avant de voyager seule, c’est entretenir l’idée que nous serons toujours plus faibles, quoi qu’il arrive.

Idées reçues et mauvais conseils

En réalité, les femmes ont statistiquement moins de « chance » d’être agressées en voyage que dans le vie de tous les jours puisque, 91% des agressions sur les femmes sont commises par un membre de leur entourage. 

J’ai lu énormément de « conseils » aussi absurdes les uns que les autres qui relèvent littéralement de la culture du viol. Pour rappel, la culture du viol est un concept sociologique utilisé pour qualifier un ensemble de comportements et d’attitudes partagés au sein d’une société donnée qui minimiseraient, normaliseraient voire encourageraient le viol. Ces fameux conseils pour voyager seule quand on est une femme qui préconisent de ne pas porter de short, ne pas se maquiller, bref ne pas être « féminine » (si on considère que la féminité passe par le fait d’être sexy et maquillé, bien sûr). Sans oublier le conseil ultime : porter une alliance. Non, non, non mec, pas touche ! Regarde mon doigt, je suis déjà prise ! « Prise », comme si cela avait déjà empêché qui que ce soit d’être insistant, insultant, et même d’agresser. 

Je ne m’étalerais pas sur les conseils « comment s’épiler quand on est en voyage », « comment se maquiller », je pense que vous avez saisi mon point de vue là-dessus… En réalité, les conseils destinés aux voyageurs sont les mêmes pour tout le monde. Les viols, les violences, ne sont pas la faute des victimes mais bien celle des agresseurs. En réalité, en voyage, la très grande majorité des agressions sont des vols. En soit, il s’agit principalement de bon sens. En ce qui concerne les tenues vestimentaires, chaque pays a ses propres coutumes et lois. En Iran, les femmes doivent être voilée, en Italie on se couvre dans les églises, en Polynésie on fait la bringue ! 

Voyager seule et s'ennuyer?

Certaines personnes, hommes et femmes, appréhendent principalement de voyager seules car elles ont peur de s’ennuyer. En réalité, on ne voyage jamais vraiment seul, on rencontre toujours beaucoup de voyageurs, dans les cafés, les auberges, en faisant du AirBnB ou du couchsurfing. Et, pour ceux qui ne veulent pas attendre d’être sur place, il existe de nombreuses pages et groupes Facebook, des forums… Qui vous permettrons d’échanger avec d’autres personnes qui vont au même endroit que vous. Sur les groupes Facebook j’ai même trouvé des gens qui prenaient le même avion que moi !

Sur place je ne serais pas vraiment seule, Monsieur y est mais il travaille, nous ne serons pas ensemble pendant un mois. Et puis il y a aussi les amis d’amis et Sylvain, plus connu sous le nom de Les Deux Pieds Dehors que je ne connais que par écrit et que j’ai hâte de rencontrer. En fait, j’ai déjà voyagé seule par le passé, visité des villes, des régions, et ce n’est pas quelque chose qui me pose problème, au contraire. Ce sont des moments privilégiés qui permettent de prendre du recul sur soi, sur sa propre vie, de repousser ses limites et apprendre à mieux se connaître. 

Se lancer

J’espère que toi, qui a lu ces quelques mots, j’aurais pu te faire réfléchir sur le fait de voyager seule lorsqu’on est une femme. Que tu es peut être une femme qui a peur de se lancer, que tu as une amie qui veut découvrir le monde. Peut être même ta fille. Et j’espère qu’à force d’en parler, nous finirons enfin par ouvrir le débat, faire naître des discutions, et surtout faire évoluer les mentalités. Je dédicace ces lignes à celles qui, chaque jour, parcours le monde.

Bon, il faut que je vous laisse, mon avion m’attend !

Vous pouvez retrouver d’autres billets d’humeur juste ICI

N'hésitez pas à me suivre et à partager !
Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest
Instagram
Noter cet article