la-retouche-sur-lightroom-niveau-avance

Dans l’article précédent La retouche sur Lightroom niveau débutant, je vous détaillais les bases de la retouche photo sur Lightroom. Il existe de nombreux réglages et possibilités avancées pour aller encore plus loin. La plupart de ces réglages ne sont disponibles que sur la version ordinateur du logiciel, d’autres se retrouvent également sur l’application mobile. Vous verrez que nombre de ces outils sont présents dans des logiciels concurrents comme Luminar 4, vous trouverez facilement des tutoriels pour les découvrir. Découvrons ensemble les retouches Lightroom niveau avancé !

Retrouvez la vidéo du live juste ici

Pour résumer, un preset Lightroom est un ensemble de paramètres prédéfinis utilisables pour le logiciel de retouche Lightroom d’Adobe et sa version application. En outre, ces réglages enregistrés, permettent de modifier, entre autre, la balance des blancs, le contraste, la tonalité, le vignettage, … Ils permettent de traiter vos images par lots et d’en retoucher plusieurs en un seul clic. Il en existe des gratuits, des payants, des prédéfinis de base dans Lightroom et vous pouvez également créer les vôtres ! Les presets sont des retouches majoritairement couleur. Sur chacune des photos, il est très souvent obligatoire de modifier certains points, surtout la luminosité, la température, qui dépendent de la photo de base. Cela vaut également pour les corrections des perspectives. 

Version ordinateur

Les fichiers .xmp sont à importer depuis la section « Paramètres prédéfinis de l’utilisateur » de Lightroom et à appliquer sur vos photos. Il suffit pour cela de faire un clic droit dans cette section et de cliquer sur « importer ».

Version mobile & tablette

Pour la version Lightroom mobile, téléchargez sur votre smartphone les fichiers au format .dng. Ouvrez les avec l’application Lightroom. Dans l’onglet « paramètres prédéfinis », vous pouvez enregistrer les paramètres propres à cette photo en cliquant sur les trois petits points à droite et en choisissant « créer un paramètre prédéfini ».

la-retouche-sur-lightroom-niveau-avance-presets
la-retouche-sur-lightroom-niveau-avance-presets

Le filtre gradué

Le filtre gradué de Lightroom vous permet d’appliquer des réglages à vos photos qui seront appliqués à la façon d’un dégradé. Le plus souvent, cet outil est utilisé lorsqu’il y a un fort contraste entre votre ciel et le paysage que vous avez voulu photographier ou en cas de léger contre-jour. Dans votre logiciel, il se trouve juste en dessous de l’histogramme sous la forme d’un rectangle. Il est possible de superposer plusieurs filtres gradués sur une seule image. Fini les ciels surexposés !

la-retouche-sur-lightroom-niveau-avance-filtre-gradué

Redresser les perspectives

L’oeil aime bien les lignes parfaitement verticales et horizontales, surtout lorsqu’il s’agit d’architecture. Il existe pour ça tout un panel d’outils dans le menu « transformation ». Appelé aussi Upright, cet outil vous permettait déjà de redresser vos photos simplement en un clic. Mais si vous vouliez davantage de contrôle, ce n’était pas possible. On va simplement cliquer sur “Upright avec repères” et vous voyez que, dans l’image, va apparaître cette petite croix qui va nous permettre de mettre un repère.

Alors, ces repères, où les met-on ? On les met le long des lignes droites dans l’image, en tout cas les lignes qu’on veut droites. Par exemple, le long des lignes d’un bâtiment. Ça peut être une bonne idée de commencer par là, car on sait que c’est une ligne droite, à la base. Je clique ici, je maintiens enfoncé et je vais aller placer mon deuxième point à la fin de la ligne ici, en essayant d’être un peu précis. Vous voyez qu’avec la loupe on peut être assez précis sur l’endroit où on place le point. Pour que l’outil fonctionne, il faut placer 2 à 4 lignes dans l’image.

la-retouche-sur-lightroom-niveau-avance-upright
la-retouche-sur-lightroom-niveau-avance-upright

Virage partiel créatif

Le virage partiel peut être utile pour donner un effet un peu vintage, voire délavé, à vos images et il peut s’appliquer sur des photos noir et blanc, mais aussi en couleur, et être utilisé soit pour renforcer l’atmosphère, soit pour en donner une complètement nouvelle.

On peut vraiment faire des choses très variées avec, il n’est pas dit que vous allez forcément faire quelque chose de très cliché et forcément vintage. C’est un outil très pratique pour retoucher les couchers de soleil. Si vous regardez dans le cercle chromatique, vous voyez qu’en face du jaune – si vous prenez dans l’axe, à l’opposé – il y a du bleu. Ce n’est pas un hasard si c’est la configuration par défaut du virage partiel dans Lightroom. Sachez que ce n’est pas figé non plus, vous pouvez également choisir les deux teintes proches – par exemple, en complément du jaune vous pouvez choisir du bleu qui tire un peu plus vers le cyan. L’idée est de choisir quelque chose qui soit à peu près en face : il y a plusieurs combinaisons qui fonctionnent, il ne faut pas non plus être psychorigide là-dessus. Il n’y a pas de miracle pour trouver les bonnes couleurs, c’est à vous de tester plusieurs choses et voir ce qui vous plaît, selon vos goûts, évidemment, et selon le sentiment que vous voulez donner à votre image. Des couleurs verdâtres vont souvent donner une atmosphère plus glauque, qui va peut-être mieux convenir à une ruelle sombre la nuit qu’à une jolie barque au bord de l’eau ?

Dodge and burn en noir et blanc

En post-traitant vos photos, l’une des principales choses à faire est le plus souvent de rajouter du contraste surtout en ce qui concerne le noir et blanc. Il y a de nombreux outils pour agir globalement sur l’image pour ça : le curseur de contraste tout simplement, la clarté qui agit plus localement, les courbes… Mais parfois, ça ne suffit pas, parfois nos images sont très claires d’un côté, très sombre de l’autre et là, on ne sait plus comment faire… C’est là qu’intervient la retouche locale. Cette technique en soit n’est pas complexe. Elle nécessite cependant un peu d’entraînement pour comprendre où assombrir et où éclaircir pour ne pas rendre involontairement vos images surréalistes. Cette technique est également présente sur photoshop. On va donc se servir de l’outil « pinceau de retouche » pour « peindre » des zones à éclaircir et des zones à assombrir.

la-retouche-sur-lightroom-niveau-avance-dodge-and-burn

Masque de gamme

Pour obtenir cet effet sans rentrer dans les détails du dodge and burn, vous pouvez aussi peindre avec l’outils « pinceau de retouche » toute la zone que vous souhaitez travailler et juste sous les menus « effets » et « pinceau » sur la droite de votre écran vous trouverez le menu « masque de gamme », choisissez Luminance et ajustez les réglages en fonction de vos envies.

la-retouche-sur-lightroom-niveau-avance-masque-de-gamme
sans le masque de gamme
la-retouche-sur-lightroom-niveau-avance-masque-de-gamme
avec le masque de gamme

Pour ne riens rater, rejoins la Newsletter !

N'hésitez pas à me suivre et à partager !
Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest
Instagram
Noter cet article