quel-objectif-photo-choisir

Quand on commence à pratiquer la photographie, la question du choix de l’objectif photo se pose. Quels sont les différents types d’objectifs ? Comment choisir son objectif photo ? Il existe plusieurs catégories d’objectifs que l’on retrouve sur les hybrides, reflexs, plein format ou APS-C. Afin de trouver l’objectif qui correspond à vos besoins, vous pouvez vous poser une série de question : 

  1. Comprendre les termes techniques
  2. Savoir quel boitier vous allez utiliser (APS-C / Full Frame)
  3. Quelles vont être vos principales utilisations
  4. Quelles sont vos priorités (poids, ouverture, stabilisation)
  5. Evaluer votre budget maximal pour votre objectif

Retrouvez les articles précédents sur la photographie

Pour choisir votre objectif photo, il faut d’abord comprendre ce que veulent dire les chiffres qui sont écrits dessus. Les fabricants utilisent une quantité impressionnante d’abréviations en tout genre sur leurs objectifs, et chaque marque a son propre langage. Pour vous aider à y voir plus clair, je vous propose de découvrir les principaux éléments.

  • 50mm, 18-55mm, 70-300mm : Ces termes font référence à la longueur focale de votre objectif. Plus la longueur focale est grande et plus l’image est « grossie » dans le viseur. S’il y a un seul nombre (50 mm, par exemple), cela signifie que l’objectif est une focale fixe, vous ne pouvez pas zoomer. S’il y a deux nombres (18-55 mm par exemple), cela signifie que l’objectif est un zoom.
  • f/3,5-5,6 ou f/2,8 : Ces nombres indiquent l’ouverture maximale de votre objectif, c’est-à-dire la quantité maximale de lumière qu’il peut laisser passer. Sur les zooms d’entrée de gamme, on trouve généralement deux ouvertures, leur construction optique ne permet pas d’assurer une ouverture constante sur toute la plage focale.
  • DX, EF-S et DC : les fabricants ont des gammes d’objectifs dédiées aux appareils photo avec un capteur APS-C. Ils sont désignés par les lettres DX, EF-S ou encore DC.
  • FX, EF et DG : ces lettres désignent les objectifs dédiés aux boîtiers plein format.
  • VR, IS ou OS : Vous trouverez ces termes sur votre objectif s’il est stabilisé. C’est à dire qu’il réduit le flou de bouger.
  • L, EX ou XR : il existe des objectifs d’entrée de gamme et des objectifs haut de gamme. Ces lettres désignent les objectifs haut de gamme comme les séries L de chez Canon.
  • AF-S, USM ou HSM : ces abréviations désignent le système de motorisation ultrasonique, rapide et silencieux.

Quels sont vos besoins ?

C’est sans doute ce qui sera le plus déterminant dans le choix de votre objectif. Une fois que vous êtes capable de comprendre tous les termes et abréviations en tout genre écrites un peu plus haut, posez-vous la bonne question : Qu’est ce que je souhaite prendre en photo ? Sachez que le rendu de vos photographies dépend surtout du choix de votre objectif. Un boitier haut de gamme ne sert à rien avec un objectif bas de gamme. 

  • Plutôt portrait ?
  • Vous spécialiser dans la photographie de paysage ?
  • Plutôt vers la macrophotographie ? La photo animalière ? 
  • Le gros plan ? La photo sport ?
  • Faire de belles photos souvenirs ?

Les différents types d’objectifs

Les focales fixes : 35mm, 50mm, 85mm… Une focale fixe a une longueur focale fixe. Cela signifie que vous ne serez pas en mesure de zoomer, c’est à vous de vous déplacer. Le 50 mm est par exemple l’un des plus reconnus et des plus abordables. On dit souvent que le 50mm est « l’objectif ultime » de Henri Cartier-Bresson à Doisneau ; beaucoup ont eu cette focale en fétiche. Petit, léger, rapide, son rapport qualité / prix est imbattable car il coute moins de 150€. Les objectifs fixes sont très utiles pour prendre des portraits parce qu’ils ont souvent une plus grande ouverture maximale (f1.8 par exemple) et permettent donc d’avoir une belle profondeur de champs. 

Portrait réalisé au 50mm 1.8

 

Les zooms : les zooms peuvent être réglés sur une plage de distances focales. C’est-à-dire qu’un zoom 24-70 couvrira toutes les distances focales entre 24 et 70 mm. La plupart des reflex numériques sont livrés avec un « kit zoom » comme les Canon avec leur 18-55mm. Les zooms sont plus grands et plus lourds que les objectifs fixes, et ils ont tendance à être plus chers. Ils sont toutefois pratiques pour les voyages. En effet, le principal avantage c’est que cela vous évite de transporter avec vous plusieurs objectifs fixes. L’un des plus polyvalents est sans doute le 24-70 2.8 de chez Canon (existe chez les autres fabricants) qui allie stabilisation et grande ouverture.

Les téléobjectifs : Les téléobjectifs sont des zooms mais version « level up » on les utilise principalement pour la photographie animalière, sportive ou encore pour les amoureux des avions. Ces objectifs donnent l’impression que vous étiez en plein cœur de l’action.

Les macros : Ils vous permettent d’obtenir une mise au point nette lorsque vous êtes particulièrement proche de votre sujet. Il magnifie les petits sujets comme les insectes, les fleurs, les brins d’herbe, les motifs et les textures complexes. Vous pouvez obtenir des effets macro avec d’autres objectifs, mais un objectif macro dédié permet d’obtenir les images les plus nettes de vos sujets minuscules.

Les grand-angles : Particulièrement utilisé en architecture ou pour les paysages, les objectifs grands angles vous permettent de capturer un angle très large. Ils distordent la réalité pour amplifier votre vision et permet de mettre en avant la grandeur de votre scène. Attention tout de même, une certaine distorsion de l’image peut se produire si l’on s’amuse à prendre des lignes droites ou même des personnes de trop prêt. Les grand-angles sont extrêmement intéressants à essayer et une fois pris en main ils permettent de créer des perspectives artistiques.

Photographie d'architecture prise au grand angle
Photographie de paysage prise au grand angle
quel-objectif-photo-choisir

Le budget

C’est évidemment la plus grosse contrainte pour beaucoup d’entre nous. Je ne vais pas vous mentir : un objectif peu cher est en général moins bon qu’un de la gamme supérieure, ça paraît logique. Parfois il vaut mieux attendre un peu, économiser, que d’acheter un objectif d’entrée de gamme (ou non stabilisé, avec une plus petite ouverture) qui ne correspond pas du tout à vos besoins. Personnellement, cela m’est arrivé d’acheter des objectifs ou des boitiers en reconditionné ou d’occasion sur différents site comme Rebuy, Back Market ou encore E Global Central car ils sont garantis.

N'hésitez pas à me suivre et à partager !
Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest
Instagram
Noter cet article