pointe-venus

Vous avez très certainement déjà entendu parler de ce cap si célèbre de Tahiti, il est aujourd’hui un des sites incontournables des circuits touristiques. Situé au nord de Tahiti Nui et bordé par la baie de Matavai, la Pointe Vénus est aussi la pointe la plus au nord de l’île. C’est un endroit que j’affectionne tout particulièrement pour sa superbe plage de sable noir et pour sa vue sur Moorea qui permet d’admirer de superbes coucher de soleil. Mais c’est avant tout un lieu stratégique et empreint de l’histoire coloniale de Tahiti. Délaissée pendant de nombreuses années au profit du port de Papeete, la Pointe Vénus attire aujourd’hui énormément de touristes, principalement grâce à son phare qui est le seul édifice de ce type en Polynésie française.

Le phare de la Pointe Vénus

Pour comprendre l’histoire de la Pointe Vénus et de son célèbre phare, il faut remonter en 1867 alors que le Capitaine Wallis de la Rayal Navy et son navire le Dolphin empli de 150 hommes, jettent l’ancre dans la baie de Matavai. Ce choix marquera profondément les décennies qui suivront. L’arrivée des Européens a profondément bouleversé la Polynésie. Alors que le Capitaine Wallis avait d’abord opté pour Mataiea ou Taravao au sud de l’île, plusieurs centaines de pirogues sont venues à la rencontre du Dolphin, et ce n’était pas pour offrir des fleurs. L’équipage renonça pour finalement débarquer dans la magnifique baie de Matavai à cause de la fatigue et du manque d’eau potable. Ces confrontations font de nombreux morts mais la puissance des armes à feux des Européens finit par avoir raison de la flottilles de pirogues.

Mais d’où vient le nom « Pointe Vénus » ? Un peu plus tôt en 1769, le Capitaine James Cook arrive à Tahiti. Son excursion a pour but de calculer la distance entre la Terre et de Soleil en observant la trajectoire de Vénus. C’est en grande partie grâce à ses écrits que l’on sait à quoi ressemblait la Polynésie à cette époque. Rappelons que la culture Maohi est une culture orale et que le tahitien écrit n’existe que depuis 1810, mais a réellement été popularisé avec la traduction de la Bible en 1838. L’arrivée de colons et du christianisme a profondément changé les traditions et beaucoup de choses se sont perdues car elles n’ont plus été dites.

pointe-venus

Revenons à notre phare, connu aussi sous le nom de « Teara o Tahiti » en tahitien. Haut de 25m, cette tour carrée a été imaginée par Thomas Stevenson et construite par des maçons de Mangareva en moellons de coraux. Si vous cherchez une petite anecdote à raconter sur ce phare ; en voici une. Durant la seconde Guerre Mondiale, les tahitiens vivant à proximité du phare avaient peint des cocotiers dessus afin de le camoufler aux yeux des Japonais qui risquaient de débarquer par là. Construit au milieu d’une cocoteraie, le phare de la Pointe Vénus devenait alors complètement invisible. On raconte que du coup, même le gardien du phare quand il était ivre ne parvenait pas à le retrouver. Ce phare est d’ailleurs toujours en activité et sert également à la navigation aérienne.

La plage

Une des choses que j’aime le plus à Tahiti ce sont les plages de sable noir. Située au PK10 sur la commune de Mahina, elle est plutôt facile à trouver. Mais attention aux pieds ! Ne vous fiez pas aux enfants qui jouent dans le sable et aux tahitiens qui marchent tranquillement. Le sable noir est particulièrement brûlant et peu de gens sont habitués à marcher pieds nus comme les Tahitiens. Comme c’est un endroit connu des touristes, il y a un périmètre de baignade surveillée ainsi que des parkings, des douches, des sanitaires et des espaces pique-nique. Vous trouverez également quelques boutiques, vestiges du marché qui s’était installé là pendant l’arrivée des missionnaires. Il y a assez peu de vagues et l’on à pied assez loin, c’est pourquoi les familles apprécient s’y rendre.

pointe-venus
pointe-venus
Comme un peu partout en Polynésie, vous trouverez souvent des groupes de Tahitiens qui s’installent sur les plages ou les parkings et écoutent ou jouent de la musique ensemble. En somme, c’est un endroit extrêmement intéressant que ce soit pour admirer le paysage ou d’un point de vue historique qui, pour moi, fait parti des choses incontournables à voir à Tahiti !
 

Pour ne riens rater, rejoins la Newsletter !

N'hésitez pas à me suivre et à partager !
Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest
Instagram
Noter cet article