Si vous n’utilisez toujours pas les réseaux sociaux pour promouvoir votre entreprise en 2020, il est enfin temps de s’y mettre, et ce, peu importe votre secteur d’activité ! Mais comment se démarquer sur les réseaux sociaux quand on estime que 94% des petites entreprise les utilisent pour promouvoir leurs produits ou services? Sans chercher absolument à innover en permanence, il vous suffit de trouver comment vous démarquer de votre concurrence.

Le temps où les réseaux sociaux servaient uniquement à prendre des nouvelles des amis à distance est révolu depuis longtemps. À la fois source d’informations, de revenus, de divertissement, nid à bon plan shopping, réservation en message privé, annonce d’emploi … Leur utilisation et le nombre d’utilisateurs ne cessent de croître, pourquoi passer à côté de cette visibilité ?

1- Soyez identifiable et cohérent

Si vous suivez cette série d’article dans l’ordre de publication, vous remarquerez qu’il y a une certaine cohérence entre eux. Dans l’article précédent je vous expliquais comment créer son identité visuelle et celle-ci n’a qu’un but : être identifiable et cohérent. Sachant que les contenus visuels et graphiques sont ceux qui attirent le plus facilement l’attention des internautes, il est important d’être reconnu au premier coup d’œil. 

Je vous renvoie donc directement vers l’article précédent 

Petite astuce : créez des modèles. Outre le fait de gagner énormément de temps en productivité pure et dure, cela permet à vos abonnés, clients, futurs clients, de vous reconnaitre. Il existe de nombreux moyens de créer des modèles, Canvas, Stencil ou BeFunky pour débuter, ou encore Illustrator, InDesign, Photoshop, After Effect pour les plus aguerris.

2- Étudiez votre cible avec attention

Là encore, je vous conseille de retourner lire le premier article de cette série « Quel réseau social choisir pour mon business ». Selon le type de produit ou de service que vous vendez, vous toucherez plus facilement votre cible sur un réseau que sur un autre. Cela veut dire connaître les tranches d’âge et les horaires de vos clients. 

Comment définir son identité graphique 

3 - Raconter une histoire : le storytelling

littéralement, « storytelling » signifie « raconter une histoire ». Il faut savoir que le cerveau fonctionne grâce aux émotions et ne fait pas la différence entre une légende et une histoire vraie. C’est ce phénomène particulier qui fait que l’on s ‘attache aux héros de fiction, que l’on s’indigne oralement au milieu d’un film … De fait, en cherchant à créer une émotion plutôt qu’à vendre à tout prix son produit, on touche plus facilement nos clients. Que ce soit une anecdote, du vécu ou une fiction, votre histoire doit être basée sur les valeurs de votre marque, on propose alors une vision de la vie dans laquelle les clients peuvent se projeter et s’identifier. À mon sens, le meilleur exemple ce sont les publicités de Noël de Coca-Cola et celle d’Intermarché où des enfants cuisinent light pour que le Père Noël passe par la cheminée. Enfant + cuisine + émotion positive + Noël = combo gagnant.

Le storytelling est un art qui fonctionne particulièrement bien en vidéo mais qui peut tout à fait être utilisé en légende de vos posts sur les réseaux sociaux.

4 - Apportez une valeur ajoutée et éduquer

Vouloir vendre à tout prix n’est absolument pas une solution viable. Plutôt que d’essayer de convaincre vos clients que votre marque est la meilleure, montrez-leur. En cherchant un peu, toutes les marques peuvent trouver parmi leur ressources des données pouvant servir à éduquer leurs clients. Statistiques, guide pratiques, astuces, tutoriels … Les possibles sont vastes. Éduquer votre audience c’est aussi les faire adhérer à votre cause. Par exemple si vous être une marque de cosmétique cruelfree, c’est à dire qui ne pratique pas de tests sur les animaux, vous pouvez éduquer votre audience en parlant de toutes les techniques pour remplacer les produits d’origine animale dans la confection de cosmétique, ou parler des différentes associations qui offrent une seconde vie aux animaux de laboratoire.

Selon une étude de Google, 1 millenials sur 3 déclare avoir acheté un produit suite à un tutoriel vidéo. On peut donner en exemple les vidéos DIY de Castorama qui surfent sur une approche ludique et qui cartonnent. Que vos tutoriels soient des vidéos, écrits ou dessinés, il est important de maîtriser les sujets que vous traitez et de ne jamais passer pour un amateur. 

5 - Utilisez l’humour et le divertissement 

Les contenus humoristiques ont un potentiel viral immense. 50% des internautes partagent un contenu juste parce qu’il est drôle. N’oubliez pas qu’à part peut-être Linkedin, l’humour est roi sur les réseaux sociaux. Bien sûr ne perdez pas de vue la phrase de Pierre Desproges « On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui ». Pour le bien de votre entreprise, évitez les prises de position trop tranchées particulièrement sur les sujets d’actualité graves, et évitez l’humour noir. Le « Bad Buzz » a déjà ruiné plus d’une entreprise. Le royaume de l’humour dans ce domaine est très certainement twitter et en particulier quelques comptes comme celui de Netflix France qui mériteraient franchement une médaille pour leur créativité. Le plus important en utilisant l’humour est de créer un sentiment positif qui sera alors associé inconsciemment à votre entreprise.

6 - Allez en coulisse de temps en temps

Pour raconter votre histoire et faire plonger votre audience au coeur de votre entreprise, rien de mieux que d’aller faire un tour en coulisse. En plus d’être une superbe façon d’humaniser votre entreprise et de permettre à votre audience de mettre en visage sur l’ensemble de ceux qui y contribuent, vous pouvez aussi montrer une partie de votre façon de travailler, la qualité de vos fournisseurs, votre éthique au quotidien… Cela peut être aussi bien des mini interviews de vos collaborateurs que les coulisses de vos shootings, vidéos, les bêtisiers de vos vidéos, vos croquis, vos planches tendances… Encore une fois, les possibilités sont immenses ! 

7 - Saisissez l’actualité au vol

Tirer partie intelligemment de l’actualité porte un nom : le newsjacking. L’idée est simple, prenez une actualité en train de se dérouler et faites le lien avec votre marque. Le but étant d’attirer l’attention sur vous de façon décalée et inattendue. Cela vous permet de diversifier votre contenu et d’être visible sur des hashtags ou des tendances que vous n’utilisez pas habituellement. Vous créez alors du lien avec votre audience, l’actualité l’incite alors à interagir sur votre publication ce qui fait considérablement jouer les algorithmes en votre faveur. Ceux qui verront votre publication seront également plus enclin à la partager. Comme avec l’humour, évitez le newsjacking sur des sujets d’actualité trop pesant ou polémique et restez positifs dans vos propos. Un très bel exemple est la réaction de Citroën en pleine réforme de l’orthographe qui avait partagé une version de son logo sans l’accent circonflexe. Coup de génie !

8 - Pensez la version mobile

Ce n’est un secret pour personne, les réseaux sociaux sont principalement consultés depuis nos chers smartphones. La raison ? On y a accès en permanence. C’est pourquoi le format carré a tendance à être privilégié car il correspond à la fois à une utilisation mobile et ordinateur. Les format horizontaux ne prennent pas assez de place sur les écrans. Si vous êtes un utilisateur quotidien d’Instagram vous remarquerez que la quasi totalité des vidéos sont même en format vertical, notamment sur la partie vidéo d’Instagram, IGTV. 

9 - Passez à l’image animée 

Il faut savoir que la vidéo génère 13 fois plus de partage que les photos. Rien que ça ! La vidéo n’est pas que le contenu le plus apprécié, c’est aussi celui qui génère le plus d’engagement. Pensez cependant à adapter le format de vos vidéos selon le réseaux sur lequel vous la diffusez. Si le format carré ou horizontal convient à Youtube, Facebook ou Instagram, Snapchat et Tiktok sont propice au format vertical. Lorsque vous partagez vos vidéos sur les réseaux, il est important qu’elles soient natives. C’est à dire que chaque vidéo est mise en ligne directement sur la plateforme. L’utilisateur n’a donc pas besoin de quitter la plateforme sur laquelle il est pour lire le contenu, il se lance automatiquement. Une étude menée par Quintly confirme cette tendance, les vidéos natives de Facebook obtiennent 9 fois plus de commentaires et 7 fois plus de partages qu’une vidéo youtube dont on aurait juste posté le lien sur Facebook

Pensez à avoir également une miniature attrayante, les miniatures par défaut sont souvent catastrophiques, la légende doit aussi être attrayante. Dernier fait important : 85% des vidéos sont lues en silencieux. Vous devez donc prendre ce fait en compte dès le début de l’écriture du script de votre vidéo car le visuel doit être encore plus percutant. 

10 - Transformez vos clients en ambassadeurs

Les internautes ne suivent pas les marques sur les réseaux sociaux simplement pour se tenir informés de ses nouveaux produits, mais aussi parce qu’ils veulent comprendre l’histoire d’une marque, ils veulent être inspirés et se divertir.

Pour suivre les évolutions des usages et pour rester pertinentes et compétitives, les marques n’ont d’autre choix que de revoir et adapter leurs stratégies et outils marketing. Les marques doivent non seulement s’adapter aux usages de leurs consommateurs, mais aussi et surtout à leurs exigences et attentes. Les réseaux sociaux ne sont pas un simple outil d’acquisition client, il servent aussi à faire vivre votre marque et à transformer vos clients en véritables ambassadeurs de marque.

Il est également possible d’avoir de vrais ambassadeurs, c’est à dire des influences dont les valeurs correspondent à votre marque. Choisissez-les avec attention en pariant d’avantage sur la qualité du contenu qu’ils produisent et leur engagement qu’au nombre d’abonnés seulement. Vous aurez alors la possibilité d’atteindre une audience très ciblée qui sera réceptive à vos produits et vos services. Vous avez maintenant tous les éléments en main pour vous démarquer sur les réseaux sociaux !

Pour ne riens rater, rejoins la Newsletter !

N'hésitez pas à me suivre et à partager !
Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest
Instagram
Noter cet article