les-bases-de-la-photographie-:-la-composition

S’il y a bien une chose cruciale en photographie, comme un peinture et en illustration d’ailleurs, c’est la composition. Si dans mon précédent article je me suis concentrée sur la technique pure et dure, c’est-à-dire la maîtrise de votre boîtier, c’est tout simplement parce que la notion de composition vient ensuite. En effet, même si vous maîtrisez votre boîtier, il y a de fortes chances que vous trouviez que vos images ne sont pas à la hauteur de vos espérances. Et c’est normal ! Vous pouvez maîtriser à la perfection le fameux triangle d’exposition, sans la composition il vous manquera toujours un « petit quelque chose » qui fera la différence entre les photos de monsieur tout le monde et les vôtres. 

Mais pas de panique, comme pour tout, il y a des règles et des petites astuces à connaître pour sublimer vos prises de vue. En réalité, vous connaissez déjà la plupart de ces règles mais sans le savoir. Les théoriser une bonne fois pour toutes vous permettra de mieux les appréhender et surtout de mieux les utiliser. Vous savez ce fameux « elle fonctionne bien cette photo » que l’on ne parvient pas à expliquer ? Vous allez enfin le comprendre.

Retrouvez la vidéo du live sur Facebook juste ici

Qu’est ce que la composition en photographie ?

Si vous n’avez jamais entendu parler de cette notion, il est temps de s’y mettre ! La composition c’est l’organisation des éléments à l’intérieur du cadre. Elle est souvent négligée au profit de la technique alors que sans elle, vos photographies n’auront jamais ce petit « wow » que vous recherchez. Une photographie réussie est bien souvent une photographie dont la composition est soignée. L’objectif de la composition est de mettre votre sujet en valeur, tout simplement. Il vous faudra sans doute repenser votre façon de photographier, vous forcer un peu à changer d’angle et de point de vue avant d’être totalement familier avec les règles de composition. L’idée n’est pas de les suivre à la lettre mais plutôt d’en avoir suffisamment conscience pour les exploiter.

La règle des tiers

Commençons par la plus connue des règles de composition en photographie. Imaginez diviser votre cadre en 9 rectangles par deux lignes verticales et deux lignes horizontales. Il s’agit de placer vos éléments importants le long de ces lignes ou à leur point d’intersection. Ce quadrillage vous rappelle quelque chose ? C’est normal, si vous possédez un smartphone il est possible d’afficher cette grille. Si on prend cette photographie de Tetiaroa prise en octobre 2019, vous remarquerez que j’ai positionné la séparation ciel / mer le long d’une ligne de tiers, et que les premiers cocotiers à gauche se trouve à l’intersection de deux lignes. Simple, efficace et redoutable. Cela vous obligera régulièrement à décentrer votre sujet.

photographie-composition-regle-des-tiers
photographie-composition-regle-des-tiers

Les lignes de fuites

Lorsque l’on regarde une image, notre oeil a naturellement tendance à suivre les lignes qu’il rencontre. En utilisant judicieusement ces lignes pour créer des points de fuite, vous pourrez emporter le regard du spectateur. Grâce à elles, vos photographies auront plus de profondeur, elles paraîtront plus dynamiques et plus grandes. Elles peuvent être plus ou moins imaginaires, une route ou un chemin sont de parfaites lignes de fuite pour commencer à comprendre cette notion et apporter du dynamisme à vos photographies. 

photographie-composition-ligne-de-fuite
photographie-composition-ligne-de-fuite

Le cadre dans le cadre

Il est possible d’utiliser les éléments de la scène que vous photographiez pour créer un cadre à l’intérieur de votre image. Cela permet d’attirer l’oeil du spectateur, de créer un effet de proximité, de réel. Le but ? Qu’il reste deux choses : le cadre et le sujet. N’hésitez pas à jouer avec votre environnement, fenêtre, serrure, embrasure de porte, barrière, miroir… Allez-y ! Soyons imaginatif, créons le mystère et apportons un peu de profondeur dans nos photographies.

photographie-composition-le-cadre-dans-le-cadre
photographie-composition-le-cadre-dans-le-cadre

Remplir le cadre

Lorsque l’on débute la photographie, on a toujours tendance à cadrer très large et à perdre notre sujet dans l’image. Il est souvent trop petit, pas assez mit en valeur et on ne comprend pas où vous voulez en venir. C’est aussi un bon moyen d’apprendre à maîtriser la profondeur de champs dont je parlais dans l’article précédent  les bases de la photographie : boîtiers, capteurs et modes

photographie-composition-remplir-le-cadre

Aérer votre sujet

Cette notion est relativement complémentaire de la précédente. Aérer votre sujet ne veut pas dire le perdre dans votre image, on est bien d’accord. C’est une notion quelque peu abstraite mais parfois il faut savoir laisser « respirer » votre sujet. On parle de respiration en photographie, peinture, illustration, parfois de « circulation ». C’est à dire que sur une partie de l’image il n’y a pas de sujet pour que votre oeil puisse se promener. Cette technique fonctionnement particulièrement avec des êtres vivants qui regardent dans une direction vers quelque chose que nous ne voyons pas. On appelle cela le « hors champs », ce qui est en dehors du cadre.

photographie-composition-aerer-le-sujet

Jouer avec la symétrie

Si vous suivez un peu mes aventures, vous verrez que c’est une de mes techniques favorites et une des plus utilisées en architecture.  Vous pouvez vous amuser à trouver l’angle et la symétrie parfaite en ville, c’est un de mes grands jeux. Cela oblige surtout à penser et regarder l’espace autrement et c’est un excellent exercice pour l’oeil.

photographie-composition-symetrie
photographie-composition-symetrie

Le Nombre d’Or

Lorsque l’on découvre la règle des tiers, on entre dans une nouvelle vision de la photographie. Laissez-moi vous présenter une des règles de composition en photographie des plus complexe : celle du Nombre d’Or. Beaucoup de légendes entourent ce nombre un peu magique, on l’appelle aussi « le nombre du beau ». Il est présent un peu partout dans la nature, dans l’architecture… l’iPhone suit ces proportions par exemple.  Le Nombre d’Or, aussi connu sous le nom de Phi, Proportion Divine, ou Ratio de Fibonacci est un peu comme л (pi) : c’est un nombre irrationnel (avec une infinité de décimales), qui vaut environ ф = 1,618033989. De savants calculs permettent d’en tirer un rectangle d’or, ou une spirale d’or, que voici :

photographie-composition-nombre-d-or
photographie-composition-nombre-d-or

Vous verrez qu’autour de vous, de nombreuses images que vous trouvez esthétiques ou bien proportionnés suivent cette spirale de façon assez troublante. Bien sûr, l’idée n’est pas de la respecter à la lettre comme toutes les autres règles, mais une image harmonieuses suivra souvent cette constante. Elle est un peu complexe à imaginer dès la prise de vue mais c’est une option que vous pouvez envisager au moment du post-traitement de vos images.

photographie-composition-nombre-d-or

L’ensemble de ces règles et conseils sont évidemment un point de départ et non des dogmes à suivre absolument. La photographie fonctionne comme n’importe quelle autre discipline, c’est en en connaissant les règles fondamentales que vous pourrez laisser exploser votre créativité. Je vous rajouterai comme petit conseil personnel : faites travailler un peu vos cuisses… Et oui ! Vous remarquerez assez vite que vous prenez rarement la photographie de vos rêves en restant debout ! Alors pour travailler votre composition en photographie, il ne vous reste plus qu’à pratiquer !

Pour ne riens rater, rejoins la Newsletter !

N'hésitez pas à me suivre et à partager !
Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest
Instagram
Noter cet article