Comment s’organiser pour partir un mois en Polynésie? En voilà une excellente question.

Après t’avoir quitté à contre coeur il y a 19 ans, ma belle Polynésie, me revoici bientôt. Il y a 19 ans, on utilisait encore des francs, Chirac était président, internet n’en était qu’à ses débuts, les réseaux sociaux n’existaient pas et O Tahiti E remportait le Heiva Nui. On est même rentré dans un nouveau millénaire. Tu l’auras compris, les choses ont énormément changé et je ne peux plus me fier à ce que je connaissais de toi pour organiser mon voyage. 

J’ai hâte de te retrouver, et en même temps j’appréhende énormément. Est-ce-que je t’aimerais toujours autant ? Qu’est-ce-que je vais retrouver ? Qu’est-ce-qui appartiendra pour toujours au passé? J’aurais enfin la réponse en septembre. Mais une chose n’a pas changé, la culture polynésienne est une culture orale, c’est donc toujours aussi difficile de trouver des informations sur toi. Mais comme je t’aime beaucoup et que j’ai un grand nombre d’amis et de lecteurs j’ai pris le temps d’écrire cet article pour eux.

Après vous avoir raconté mon rapport à la danse Tahitienne dans cet article, celui-ci a surtout pour but de vous aider à vous organiser, j’ai préféré ne pas parler de la culture ou des traditions, comme je l’ai fait avec la danse, car il serait beaucoup trop long. Voici cependant ce qu’il faut savoir afin de s’organiser pour partir en Polynésie.

préparer son voyage en polynésie

la Polynésie, qu’est-ce-que c’est?

Pour beaucoup, la Polynésie c’est le voyage d’une vie. Entre eaux turquoises et nature luxuriante, on est très proche de la définition du Paradis. Pour autant, la Polynésie demeure relativement préservée du tourisme de masse. On pourrait presque considérer le territoire comme hors des sentiers battus. Chaque année, seuls 200 000 touristes environ foulent le sable fin des magnifiques plages de ce territoire idyllique, soit autant que à Hawaï en un mois.

La Polynésie, c’est grand : il y a cinq archipels, comprenant cent dix-huit îles, dont soixante-sept habitées, avec plus de cinq heures de vol entre l’aéroport le plus au sud dans l’archipel des Australes, et celui le plus au nord aux Marquises. Il n’est donc pas étonnant que Wallis, Cook et Bougainville aient découvert Tahiti seulement à la fin du 18e siècle. Sous l’égide de la dynastie des Pomare, le royaume de Tahiti se fait rapidement coloniser. Entre conversion forcée au protestantisme, interdiction de la danse jugée trop provocante et le bannissement des langues, la culture polynésienne, qui est une culture orale, aurait pu énormément en souffrir. Cependant, grâce à certaines personnes très investies, comme par exemple Makau Foster avec la danse, La culture Ma’ohi est même en plein essor ! Si l’histoire de la Polynésie française et de la colonisation vous intéresse, je vous renvoie vers cet article écrit par Camille Graindorge, élève à l’école du Louvre. 

Quand partir en Polynésie ?

Avec un décalage horaire de 11/12h (en fonction des saisons) et un voyage de plus de 20h pour s’y rendre, 15 jours est vraiment un minimum si vous faites l’aller-retour avec la métropole, trois semaines voire un mois sont l’idéal. Personnellement, j’ai décidé de partir un mois  de mi-septembre à mi-octobre, pour prendre le temps de profiter de la vie sur place. Si vous avez le choix, évitez le mois de juillet car les billets d’avion peuvent atteindre les 3000€ par personne au moment du célèbre Heiva i Tahiti. Bien que ce soit un évènement incroyable, cela augmente considérablement le budget global de votre voyage… Mais ne vous en faites pas, en Novembre il y a le Hura Tapairu qui prend de plus en plus d’ampleur et est tout aussi beau à voir!

Pour choisir votre période, Il faut garder à l’esprit que les saisons sont inversées, les mois de juin, juillet et Août sont ceux où il fait le plus frais et où la nature est la moins luxuriante. Par contre en Novembre vous y trouverez énormément de fruits et de fleurs. 

préparer son voyage en polynésie

Voici en résumé les périodes conseillées:

  • Les îles de la Société (incluant Tahiti et Bora Bora): la meilleure période s’étale de juin à septembre, période la moins pluvieuse et moins chaude. En Janvier il ne fait pas forcément chaud mais il pleur d’avantage.
  • Les Tuamotu: sont assez similaire à celui des îles de la Société, si ce n’est le manque d’eau vers Octobre.
  • Les îles Marquises: il y fait généralement plus chaud et par conséquent les saisons sont légèrement décalées par rapport aux îles de la Société. Ici la meilleure période s’étale d’août à novembre.
  • Les îles Australes: les archipels les plus au sud de la Polynésie. Les températures sont généralement plus fraiches que dans les îles de la Société, avec des moyennes de 25°C en janvier et 20°C en août. Ces îles sont aussi beaucoup plus pluvieuses et ce, toute l’année.

Paperasse et budget

préparer son voyage en polynésie

Avant toute chose, il vous faudra un passeport ! Qui dit voyage en dehors de l’Europe dit passeport. Si vous êtes à l’aise avec internet je vous recommande de faire toutes les démarche en ligne afin que votre rendez-vous en mairie soit le plus rapide possible. Vous pouvez faire votre prédemande ici . Attention, votre photo d’identité doit avoir moins de six mois ! Renseignez-vous sur les délais qui varient de 4 semaines à 3 mois selon la région…

Comme l’escale se fait aux États-Unis, il vous faudra faire votre demande de ESTA (Electronic System for Travel Organization= obligatoire pour entrer sur le sol des États Unis) même pour une simple escale. Très rapide, cela ne prend que quelques minutes en ligne et vous coûtera 14$ (12€ environ) pour une durée de validité de 2 ans.

Je vous conseille d’avoir des espèces sur vous car les cartes de crédit ne sont pas acceptées partout, un peu comme en Italie! Contrairement à la Réunion, on y utilise, comme en Nouvelle Calédonie, le franc pacifique.  La parité avec l’euro est fixe: 1000 CFP = 8.38€ // 1€ = 119.3 CFP. Vous avez donc plusieurs solutions : avoir une cagnotte en liquide que vous changerez à l’aéroport en arrivant ou retirer de l’argent sur place mais vous serez plafonné à 30 000 cfp (250€) par retrait. la plupart du temps il n’y a pas de frais bancaires. Attention à ne pas ramener de Francs Pacifique en métropole car vous ne pourrez pas les échanger à nouveau en euro, sauf à Paris ou à la banque de France… Afin de réduire les transactions sur place, vous pouvez réserver et payer un certain nombre d’activités à l’avance sur internet. Sinon il y a toujours la banque de France!

En ce qui concerne les médicaments, si vous êtes migraineux comme moi, il est préférable d’avoir avec vous de quoi vous soigner car sur place les prix sont plus élevés qu’en Métropole. Idem si vous suivez un traitement particulier, dont certains médicaments à base de cortisone, conservez bien votre ordonnance avec vous. 

L’avion

Vient ensuite le plus gros du budget… Le billet d’avion. Selon d’où vous partez il existe plusieurs solution. Au départ de Paris, Air Tahiti Nui est la compagnie Tahitienne. Il en existe d’autres au départ de Bale par exemple. Personnellement mon choix s’est porté sur la nouvelle compagnie FrenchBee en raison du prix: 1200€ l’aller-retour contre 2000€ avec Air Tahiti Nui hors saison… Le choix est vite fait en ce qui me concerne. Les deux heures de vols en moins et le confort supplémentaires ne valent pas la différence de prix. À savoir que cette compagnie dessert également la Réunion et les prix sont aussi très interessants. À savoir que pour la plupart des compagnies aériennes vous aurez un vrais repas entre la France et les États-Unis, mais entre les États-Unis et Tahiti en général il n’y a qu’une simple collation. Il est donc préférable de manger à l’aéroport. 

Attention lorsque vous arrivez à l’aéroport et que vous avez de la nourriture sur vous, il vous faudra d’abord passer par les douanes phytosanitaires.

Se déplacer

Toutes les arrivées se font à l’aéroport international de Fa’a’ā, puis l’essentiel des déplacements entre les îles se fait en bateau ou en avion. 

Entre Papeete et Moorea: ferry Aremiti 1210 CFP l’aller retour pour les -26ans (10€ environ) et 2320 CFP hors réduction (20€). Application Android seulement.

Entre Bora Bora, Tahaa, Raiatea: Maupiti Express 2   Les rotations entre Tahiti et Bora Bora  n’ayant lieu que les Mardi et Jeudi pour l’ aller, les Mercredi et Vendredi pour le retour.

En avion:

Avec Air Tahiti, la compagnie aérienne locale, qui offre un service régulier couvrant l’ensemble des archipels. 

Pour une idée de l’échelle de la Polynésie française:

  • Tahiti – Moorea: 15 km seulement horaire et réservation possible sur l’application Terevau Apple et Android
  • Tahiti – Bora Bora: 270 km
  • Tahiti – Rangiroa: 300 km
  • Tahiti – Nuku Hiva (Marquises): 1500 km !

les Pass inter-îles permettent aussi de se déplacer en Polynésie. En général je ne recommande pas forcément ce type de Pass mais ceux de là sont vraiment très avantageux. Ces Pass fonctionnent comme des circuits, les départs et arrivées se font à Tahiti, vous ne pouvez aller qu’une seule fois sur les iles du pass, et vous ne pouvez pas retourner à Tahiti entre chaque  ile. Le pass découverte qui permet d’aller à Moorea, Huahine, Raiatea est à 308 euro par adulte en basse saison. 

Vous l’aurez compris, de façon générale, se déplacer vous coutera plutôt cher. Pour vous donner un ordre d’idée:

  • Une journée de location de voiture: à Tahiti 35€ et dans les îles, compter plutôt 40/50€.
  • Une journée de location de scooter : 25€
  • Une journée de location de vélo : 8€ 
  • Un ticket de bus à Tahiti : de 1,5 € à 5€ selon la distance que vous effectuez mais les horaires et les arrêts sont assez irréguliers.

Je déconseille de prendre le taxi car les courses sont extrêmement chères. Vos pieds et le stop seront sans doute vos meilleurs alliés pour découvrir la Polynésie !

Se loger

Si vous avez de la chance et des amis sur place, vous n’aurez sans doute pas à payer d’hébergement ce qui vous permettra de faire de grosses économies. Si vous en avez pas, voici les solutions dont vous disposez:

  • Loger chez des amis, des connaissances, de la famille
  • Camper : il existe de nombreuses îles où le camping est possible, parfois dans les pensions, parfois sur des terrains de camping. Les prix varient entre 2000 à 3000 fr l’emplacement pour la tente et 2 personnes.
  • Airbnb : c’est une possibilité qui fonctionne très bien en Polynésie et surtout bien moins chère que les pensions sur les îles. Obtenez 35€ sur votre première réservation grâce à ce code de parrainage juste ICI
  • les pensions de famille : il s’agit généralement de petites structures. C’est la solution que beaucoup choisissent, mais elle reste plus chère que les précédentes. Compter en moyenne de 10000 et 12000 fr (80/100€)  la chambre en demi-pension. On peut trouver un peu moins cher dans les îles lointaines.
  • Les hôtels : il existe des hôtels plutôt abordables en moyenne 20000/25000 fr la chambre. Les fameux bungalow sur pilotis sont extrêmement cher, minimum 400€ par nuit. 

Manger

À vous les mangues, le poisson frais, la noix de coco… Mais si vous ne voulez pas exploser votre budget nourriture oubliez le fromage, les yaourts, le vin… En somme tout ce qui provient de l’importation. Mangez Local ! Vous n’aurez peut être plus l’occasion avant longtemps de remanger des fruits de cette qualité. Vous découvrirez sur place une véritable culture de la cuisine généreuse. Le plus économique est de cuisiner soit-même ou de prendre à manger dans les roulottes et les barquettes en magasin. Pain coco, poisson cru, firi-firi, chao men, ma’a tinito, uru… Je sais que vous salivez d’avance! 

préparer son voyage en polynésie

Téléphone et internet en Polynésie

Amis accro aux réseaux sociaux, voici une bonne occasion de vous sevrer! Aucun opérateur ne couvre la Polynésie et à moins d’y résider depuis plus de six mois vous ne pourrez pas souscrire à un abonnement téléphonique. Soit vous retirer votre carte SIM et vous priez pour trouver régulièrement des wifi gratuits, soit vous achetez une carte prépayée pour environ 40€ les 4go d’internet avec Vodafone. Mais n’utilisez surtout pas votre forfait, à 90 centimes la minutes d’appel + 30 centimes de mise en relation, ça chiffre très vite. 

Sur Tahiti, Moorea et Bora-Bora il est relativement simple de trouver un accès wifi gratuit dans les cafés, hôtels et restaurant. Sur le reste des iles cela se complique un peu. 

À savoir qu’il existe un dictionnaire hors-ligne Français-Tahitien Nommée REO, que vous trouverez aussi bien sur iPhone que sur Android.

Le minimum à emporter dans ses bagages?

Selon votre façon de voyager, vous ne prendrez pas forcément la même chose que moi. Adepte des voyages en sac à dos, je vais cependant faire une entorse à mes habitudes car j’ai des choses à ramener à des amis sur place et d’autres choses à ramener pour d’autres amis en métropole. Je pars donc avec un sac cabine de 12kilos et une valise de 23kilos. Ces poids varient selon les compagnies mais sont sensiblement les mêmes. Vous pouvez également ajouter un bagage supplémentaire pour votre retour, comptez 70€.

préparer son voyage en polynésie

Pour partir un mois, je prépare mes affaires pour une dizaine de jours et je laverais mes affaires sur place. L’idée est de réduire au maximum ce dont vous aurez besoin, surtout qu’à Tahiti on peut tout à fait se vêtir d’un simple pareo. Evitez absolument les « au cas ou », de partir avec toute votre pharmacie ou de multiplier les paires de chaussures. Si vous avez l’intention de visiter plusieurs iles, il vous faudra tout promener à chaque fois… Et dites vous bien que si vous partez à bloc vous ne pourrez rien ramener !

Comme sac à dos j’ai un McKinley de 45L extrêmement pratique car il passe en bagage cabine!  Il me sert principalement à charger avec moi une trousse de toilette, une tenue de rechange et mon matériel professionnel: appareils photo, objectifs, batterie externe, ordinateur. Malheureusement je ne peux me séparer de mon ordinateur durant un mois entier, travail oblige! Comme ce sont des choses fragiles je préfère les garder avec moi. Sur place, il me servira de sac de randonnée afin de me déplacer entre les iles.

On ajoute à cela deux shorts, deux maillots de bain, quatre t-shirt et débardeur, un legging de sport, trois paires de chaussures (tong, basket légère, randonnée), cinq t-shirts et débardeurs, chaussettes, sous vêtement de sport afin éviter les frottements, une tenue un peu « habillée » pour sortir car les tahitiens font très attention à eux lorsqu’ils sortent. Vous les verrez régulièrement en tenues et costumes traditionnels lors des fêtes et célébrations. N’oubliez pas de faire attention à votre vocabulaire, ce ne sont pas des « déguisements » comme on l’entend souvent

Comme j’ai l’intention de faire du camping sur les iles, j’emporte également une tente légère, un sac de couchage léger et une gourde.

Que faire sur place?

Il y a des choses absolument incontournables comme assister à un spectacle de Ori Tahiti (danse tahitienne), mais vous pouvez aussi faire beaucoup de choses comme prendre un cours de danse, un cours de percussion ou de ukulélé. Manger et cuisiner local, faire de la randonnée, aller observer les baleines, découvrir les plages de sable noir (attention il est extrêmement chaud quand il y a du soleil), faire de la plongée, découvrir les autres îles, participer aux bringues, apprendre quelques mots en tahitien, aller au marché de Papeete. Plus insolite, vous pouvez assister à une messe car cela n’a rien à voir avec les messes que nous connaissons en métropole, entre les tenues très colorées, les fleurs et les chants, il y a de quoi être dépaysé!

Comme pour n’importe qu’elle célébration religieuse, il est préférable de respecter quelques code notamment en ce qui concerne vos tenues. Il est peu approprié de se rendre à la messe habillé en touriste et encore moins avec une robe courte ou décolleté.

Et pourquoi pas vous faire tatouer? Attention cependant à ne pas vous faire tatouer au début de votre séjour sinon adieu la mer et le soleil. Te Patutiki, le tatouage, est un art ancestral, chaque motif signifie quelque chose de précis et raconte une histoire, la plupart du temps la votre ou celle de votre famille. Cela prend donc du temps à dessiner, il est préférable de prendre contact avec votre tatoueur, que ce soit par mail, par téléphone ou lors d’un rendez-vous préalable!

préparer son voyage en polynésie

Et le retour?

Pour quels montants peut-on ramener des marchandises en Polynésie sans être taxé ?

À l’aéroport, un voyageur de plus de 15 ans peut ramener 30 000 francs (250€) de marchandises sans avoir à payer de taxes. Par colis, la somme est de 20 000 francs (168€) mais attention les frais d’envoi sont relativement excessifs.

Avant l’enregistrement de vos bagages, prenez la précaution d’aviser les agents de douane des quantités de perles et/ou de colliers de perles que vous transportez. Vous avez droit à un maximum de 50 perles par adulte sans être taxé. Celles-ci doivent également être montées. Attention ! L’exportation des rebuts (perles ayant des défauts)  est totalement prohibée. 

Tout ce qui est végétal est interdit, à moins de passer par les douanes phytosanitaires, il vous faudra alors vous armer de patience! Il est même préférable de prendre rendez-vous.

Vous avez également le droit de ramener de la vanille. Il faut savoir que 99% de la vanille utilisée aujourd’hui est en réalité de l’arôme artificiel de vanille. La Polynésie représente seulement 1% de la production mondiale, la plus connue se trouve sur les îles de Raiatea et Tahaa, surnommée aussi l’île vanille. Il n’y a pas réellement de poids maximum autorisé pour la vanille.

Concernant les coquillages, il est interdit de les déplacer sous l’eau et encore plus de les ramasser. Si vous tenez absolument à ramener des coquillages, allez plutôt les acheter sur le marché. Coquillage, sable, corail, si vous aimez la Polynésie, laissez les tout simplement où ils sont car les ramasser c’est participer à la destruction d’un écosystème tout entier

préparer son voyage en polynésie

J’espère que cet article vous aura donné toutes les informations dont vous aurez besoin pour organiser au mieux votre voyage! Pour organiser vos activités sur place, vous pouvez aussi prendre contact avec l’office de tourisme, mettre un message sur les groupes Facebook concernant la Polynésie. Et bon voyage!

N'hésitez pas à me suivre et à partager !
Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest
Instagram
Noter cet article